Soutien du Cercle National des Rapatriés

Publié le par robert MORIO

Comme en 2001 le Cercle National des Rapatriés soutient la liste « Une Force Nouvelle pour Carcassonne » conduite par Robert MORIO.

 

Le CNR communique
Nous sommes tous déçus du voyage de Nicolas Sarkosy en Algérie qui, comme ses prédécesseurs, est tombé dans la repentance coloniale.

Le CNR affirme que les 132 ans de présence française en Algérie ont été bénéfiques, en libérant l'Algérie des Turcs en 1830, en construisant (tout est encore en place) des hôpitaux, des voix de chemins de fer, des routes, des ponts, des villes et villages. La population arabe est passée de 600 000 en 1830 à 13 millions en 1962 preuve que les arabes ont été bien traités (médecine, médicament, éducation).

Nicolas Sarkosy avait promis de reconnaître les meurtres et enlèvements après le cessez le feu du 19 mars 1962. Il n'en a rien été. Honte à lui.

Merci à Jean-Marie LE PEN d'avoir quitter son mandat de député en 1957 pour servir dans la Légion Étrangère comme officier parachutiste au 1er REP, et d'avoir défendu l'Algérie Française et les Pieds-Noirs.

Commenter cet article

FABIENNE ET SYLVAIN 07/01/2008 20:57

N'OUBLIONS TOUT DE MEME PAS QUE CE QUI FUT CONSTRUIT PAR LES FRANCAIS LA-BAS EST RESTE A L'ABANDON APRES LEUR DEPART, CAR LA POPULATION LOCALE N'ETAIT PAS A MEME DE POUVOIR ASSUMER LES INFRASTRUCTURES, FAUTE D'HABITUDE PARBLEU...