Les listes municipales, l'auberge espagnol !

Publié le par robert MORIO


En découvrant les annonces de listes pour l'élection municipale partielle des 6 et 13 septembre prochain, Robert MORIO, tête de liste « Une Force Nouvelle pour Carcassonne » constate que ce ne sont pas les convictions politiques qui guident ses opposants mais seul leurs intérêts personnels et leurs futures places.

 

La liste socialiste et communiste préfèrera défendre le « Grand Capital », et non plus l'ouvrier (qu'ils ont abandonné depuis longtemps), le profit et le libéralisme sauvage, avec des chefs d'entreprises et des grandes fortunes carcassonnaises.

La liste UMP, qui n'en a que le nom, puisque LARRAT est revenu a ses premiers amours, le centrisme. Une liste non pas de Droite mais bien plus du centre avec plus de gens du Modem que de l'UMP.

La liste Modem, c'est l'armée mexicaine, un mélange d'anciens candidats de plusieurs listes avec des avis divergents sur plusieurs sujets. Mais avec un accord final, soutenir le candidat socialiste.

Tout est fait encore une fois pour tromper les électeurs avec cette confusion et mélange des genres. Il sera impossible de sortir une majorité municipale.

 

Au final seules 2 listes seront conformes à leur convictions. Les Verts et le Front National.

L'engagement politique du Front National est la défense de la France et des français d'abords, des carcassonaises et des carcassonnais Nous ne nous rabaissons pas à faire des alliances contre nature dans le seul but de gagner des places dans le conseil municipal de Carcassonne, ni à nous prostituer. Les places nous les auront grâce au sérieux et à l'honnêteté des nos candidats, à nos convictions, à notre programme de bon sens.

Commenter cet article